• [Test Blu-ray] Alien : Le Huitième Passager

    [Test Blu-ray] Alien : Le Huitième Passager

    Acteurs : Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Harry Dean Stanton, Veronica Cartwright, John Hurt, Ian Holm, Yaphet Kotto
    Réalisateur : Ridley Scott
    Format : 2.35:1 
    Date de sortie : 31/10/2010
    Durée : 117 minutes
    Public : 12 ans et plus
    Audio : VF DTS 5.1 et VO DTS HD MA 5.1

    Inferno

    Le Nostromo, vaisseau commercial, est réveillé de son sommeil par un étrange signal provenant d'une planète inconnue. Son équipage se doit alors de vérifier l'existence de vie, et trouve un étrange vaisseau, source du signal. L'officier Kane est alors attaqué par une forme de vie inconnue. De retour sur le Nostromo, le médecin essaye d'enlever en vain la créature accrochée sur le visage de Kane, jusqu'au jour où celle-ci se décrocha d'elle même...  


    10/10
    Le transfert du blu-ray bénéficie d'une restauration de haut vol proposant une image de tout beauté. La netteté et le piqué sont indéniable, la définition est impressionnante, le contraste est magistral dégageant cet atmosphère pesante lié au film, les détails sont précis, la colorimétrie monochrome très bien gérée et la profondeur de champ exemplaire. Du très beau travail supervisé par Ridley Scott. 

    [Blu-ray] Non Stop

     

    04/10
    La VF est dotée d'une piste en simple DTS qui est supérieur à la version Dolby Digital du DVD mais qui manque quand même de spatialisation. Le travail a été fait surtout sur la partie frontale d'où ressorte avec intelligibilité les dialogues, et sur le canal de basse plus prononcé. Les effets surrounds se font entendre mais à moindre mesure.  

    Inferno

     

    10/10
    Ridlet Scott nous a livré avec son film, le monstre le plus terrifiant que le cinéma est connu à l'époque. Sachant que son film est sortie en 1979, la version proposée nous le fait découvrir sous un autre angle et encore plus l'apprécier. Le climat angoissant et prenant ne nous quitte pas du long métrage, et on découvre par celui-ci une excellente actrice qui deviendra une très grande actrice : Sigourney Weaver. Blu-ray à posséder pour tout ceux qui adore ce film. 

    Inferno

     

    Inferno

    [Blu-ray] Barry Seal : Américan Traffic

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo :
     Samsung UE55D8000 Source : Panasonic DMP-BDT310
    Amplification : Onkyo TX-RZ800 Enceintes : DALI Zensor Vokal, Zensor 7, Zensor 1; Energy S-10.3 (5.1)


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    cyyyr05
    Samedi 17 Février à 19:19
    J'ai eu exactement la même claque visuel au niveau de l'image....
    Dommage que les autres épisodes n'ont pas eu le même travail de transfert sur le support HD..
    Visuellement le meilleur de la trilogie !!!!!
    Merci pour ce test
      • Samedi 17 Février à 20:06

        salut mon ami

        oui cet épisode a bénéficié d'une restauration hors paire.

        merci wink2

    2
    Raoulmapoul
    Dimanche 4 Mars à 17:53

    Personnellement, j'ai halluciné en voyant la propreté du master compte tenu de l'âge du film. J'ai peut-être trouvé un manque de détail dans le noir lorsqu'ils surprennent le chat dans la cale (Écran calibré je précise), mais c'était une redécouverte totale. Les basses, sans forcément descendre très bas en fréquence,  sont bien présentes lors de l'atterrissage du Nostromo !

    Merci neo4 pour le sauvetage de ton travail car un certain site a fermé du jour au lendemain et tout a disparu. J'aurais dû copier certains tests matériels mais trop respectueux de la propriété intellectuelle et du site, je préférais y retourner pour faire de la fréquentation...Pfff

    Longue vie à ton blog !

      • Dimanche 4 Mars à 18:46

        salut

        je te remercie pour mon blog, et ce sera grâce à des personnes comme toi qui y viennent que ça pourra durer.

        en ce qui concerne le travail de restauration de cet opus, et bien il est tout simplement magistral même si un peu "lisse" par moment, mais ce film n'a vraiment rien à envier à ce qui ce fait de nos jours.   

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :